Qu’est-ce que l’homéopathie?

L’homéopathie est une approche de la santé alternative et complémentaire à la médecine conventionnelle qui soigne sans toxicité, sans effet secondaire, sans dépendance au remède de façon globale et unique selon les principe de base suivant. Sans respecter chacun de ces principes de base il n’y a pas de véritable traitement homéopathique.

Homeo = Semblable     |     Pathos = Souffrance

La causalité

À chaque cause et à chacun son remède. Le choix remède est adapté à la personne. Selon qu’un mal de tête est provoqué par un coup à la tête, un coup de soleil ou d’alcool, un empoisonnement alimentaire, un médicament ou une émotion forte, le remède approprié sera différent.

Individualisation

Le traitement homéopathique ne tient pas à la qualité d’un remède en particulier pour un diagnostic, mais à la qualité de la similitude, de la résonance profonde entre la personne et son remède de fond qui lui convient dans sa propre réalité physique, physiologique, mental, sociale et émotionnelle.

La globalité

Le choix du remède tient aussi compte de l’état global, de l’ensemble des symptômes de la personne.

La similitude

Les semblables guérissent. Le remède a la capacité de guérir chez une personne malade ce qu’il a la capacité de provoquer chez une personne saine. En dose pondérale, une substance intoxique, et en dose homéopathique, elle guérit la personne souffrant des mêmes symptômes globaux.

L’infinitésimalité

Qui dit remède homéopathique dit doses infinitésimales, hautes dilutions. Une substances initiale de source végétale, minérale ou animale a été dynamisée par dilutions et succussions successives. (voir les travaux du Prix Nobel de médecine Luc Montagnier sur le sujet)

causalite

La causalité

Pour soigner en profondeur, il faut comprendre la cause initiale de la première apparition des symptômes. Cet aspect humaniste de l’homéopathie s’intéresse à l’individu.

Supposons que vous avez un mal de tête intense.  Qu’est-ce qui a provoqué votre mal de tête ? Et si ce mal de tête est chronique, à quel moment de votre vie est-il apparu la toute première fois?

Sur 30 personnes, à chacun son remède.

Pour un coup à la tête, extraction dentaire, une anesthésie, un médicament, un excès d’alcool, un excès de nourriture, un coup de soleil, un coup de colère, une tristesse ou un sentiment d’impuissance face à une injustice, ou un sentiment d’emprisonnement, une rage exprimée, ou pas, un chagrin, une peur, la perte d’un être cher… En fait, l’homéopathie soigne la personne et sa sensibilité à ce qui la rend malade.

Le remède qui vous soignera en profondeur varie selon ce à quoi vous êtes sensible au point de tomber malade. Et cette sensibilité varie d’une personne à l’autre.

Et selon ce que vous ressentez dans le divorce ou la perte d’un être cher vous,  l’impuissance ou  la frustration devant l’injustice, la sensibilité à la souffrance d’un être cher, une humiliation d’être largué, la perte d’une belle famille et des fêtes de Noel,  ou le sentiment d’abandon, la perte d’un appui moral, d’un soutien, ou une perte financière, une peur de l’avenir, une jalousie…et bien la sensibilité de votre cœur appelle le remède qu’il vous faut. Et ça, c’est l’homéopathie professionnelle qui tient compte de la cause et de l’individualisation de chaque personne.

Vous comprenez maintenant pourquoi la causalité et l’individualisation sont des principes de base essentiels et centraux dans un traitement?

Il en va donc de même pour les toutes les affections pour lesquels on pourrait souhaiter consulter l’homéopathe.

Les affections articulaires, de peau, digestives, circulatoires, génitales et de l’appareil reproducteur, hormonal, troubles anxieux, dépression, troubles de concentration etc.

La première question que l’homéopathe bien formé va vous poser c’est  quand sont apparus vos symptômes? et la suivante c’est qu’est-ce qui s’est passé? Et je le répète souvent, ce n’est pas forcément un choc émotionnel. C’est peut-être à la suite d’un médicament, d’un vaccin, d’un changement de climat auquel vous êtes sensible, une moisissure dans votre environnement.
L’individualisation

L

L’individualisation

Il existe plus de 4 000 remèdes homéopathiques. Le traitement homéopathique uniciste est toujours une démarche sur mesure, quelque soit le diagnostic. L’homéopathie est une médecine de rigueur et d’exactitude. Cinquante personnes ayant reçu un même diagnostic peuvent avoir besoin d’un remède homéopathique totalement différent.

L’homéopathie uniciste soigne avant tout la personne, dans sa réalité physique, physiologique, mentale, sociale et émotionnelle. L’individualisation est un des fondements de l’homéopathie, car sans elle, il n’y a pas de véritable traitement homéopathique.

La globalité

La globalité

Ce n’est pas tout de savoir ce qui cause l’apparition de vos symptômes, il faut tenir compte de la globalité de votre état. Cet aspect traitement met encore en valeur  l’individualisation.
L’homéopathe doit tenir compte du tout car il soigne le tout.
Depuis l’apparition de vos symptômes, quel est votre état global?

On recherche les signes particuliers et caractéristiques, curieux, récurrent de votre mal de tête, par exemple, et de votre état global.

Je pense à une patiente qui avait envie de prendre des douches froides pendant ses maux de tête et elle ouvrait ses fenêtres même en hiver tellement elle avait besoin d’air frais. Un autre qui avait des rages de vinaigre et qui transpirait des pieds pendant les migraines.

Les signes curieux qui n’ont à voir avec les symptômes pathognomoniques, c’est à dire qui sont propres à une maladie. Par exemple dans la grippe on fait de la fièvre et on a des douleurs musculaires.

Comme homéopathe professionnelle,  j’observe la globalité de l’état d’une personne, tant pour déterminer le remède, que pour évaluer dans les suivis du traitement le niveau global d’amélioration. Car l’amélioration se fera sentir au niveau global aussi avec votre remède.

  • Comment est votre sommeil ? Votre endormissement, la qualité du repos, votre énergie au réveil? Le traitement pour le mal de tête doit aussi vous aider à ce niveau là.
  • Et votre digestion, votre élimination? Souffrez-Vous de constipation, de selles trop molles, trop fréquentes? Le traitement doit vous aider à ce niveau là aussi.
  • La température de votre corps, avez vous des transpirations ou une frilosité excessives?
  • Comment est votre réaction aux différents climat? Avez vous du mal à supporter un peu de soleil, cherchez-vous constamment l’ombre? Si vous avez la sensation d’étouffer, ou de faiblesse, de nausée à la moindre chaleur, votre traitement de fond peut soigner ça.
  • Les orages vous font très peur, vous sentez vous très nerveux ou agité à l’orage?
  • Votre appétit? Vous avez des rages incontrôlables d’aliments gelés, salés, vinaigrés? Avez-vous faim la nuit? Ou pas faim du tout?
  • Vous avez des aversions, des dégoûts alimentaires? L’homéopathe en tient compte.
  • Qu’est-ce qui aggrave ou soulage vos douleurs?

Le remède tient compte de la globalité et renforce les défenses en soignant la globalité.

Donc… je vous ai demandé ce qui pouvait provoquer un mal de tête.
Maintenant imaginez que vous allez à la pharmacie. Qu’est-ce qu’on vous propose pour votre mal de tête ?

 

La loi de la similitude

[/vc_column_inner][/vc_row_inner]

La loi de la similitude

Hippocrate, Paracèlse, l’Ancien Testament, la Bhagavad Gita… font référence à la force de guérison des semblables. Plus tard, entre les années 1782 et 1798, en découvrant la pharmacopée homéopathique, Hahnemann a optimisé ce que Hippocrate et Paracèlse avaient entrevu.

D’une part, une substance dynamisée en haute dilution, donc homéopathique, est capable de créer une série de symptômes extrêmement précis chez une personne saine, tant au niveau physique, physiologique et émotionnel. Tant que la personne prendra le remède, elle peut maintenir cet état spécifique de symptômes.

D’autre part, cette substance homéopathique rétablira l’énergie vitale chez la personne malade qui présente ces mêmes symptômes caractéristiques. Seul l’homéopathe professionnel saura reconnaître les symptômes caractéristiques de la personne et le remède correspondant. L’homéopathe prescrit donc le remède semblable à l’état global de la personne.

À propos des remèdes et l’infinitésimalité

À propos des remèdes et l’infinitésimalité

Les remèdes homéopathiques sont donc conseillés par l’homéopathe selon la loi des semblables. Une substance homéopathique peut soigner les symptômes qu’elle est capable d’induire chez une personne saine.

Le remède stimule les défenses naturelles du corps sans effet secondaire ni toxique, et sans créer de dépendance.

L’homéopathie est préventive, curative et palliative, dans les maladies aiguës et chroniques, et convient parfaitement aux femmes enceintes.
Comment fonctionnent les hautes dilutions ?

Depuis plus de 200 ans, la méthode de «dynamisation» de la pharmacopée homéopathique a cette façon unique en son genre de réduire la matière à un point infinitésimal. Jusqu’à tout récemment, le fait que la dynamisation d’une matière en fasse un remède si efficace était un mystère perturbant pour plusieurs. Mais voici que le virologue français et prix Nobel de médecine 2008, Luc Montagnier, ainsi qu’une recherche de taille sur les nanoparticules* nous révèlent ceci : les dilutions infinitésimales contiennent une trace identifiable de la substance d’origine qui mime cette substance. On commence donc enfin à expliquer l’origine de la force de l’homéopathie. Bien que Hippocrate, Paracèlse, la Bhagavad Gita, l’Ancien Testament et plusieurs texte de l’histoire fassent référence au principe de similitude, ce dernier peut être mieux compris à la lumière d’études scientifiques récentes.

 

Contactez-moi

Laissez-moi un message et je vous répondrai dans les plus brefs délais. Merci.

En cours d’envoi

©2017 Ingrid Schutt Homéopathe uniciste

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?